Guidance spirituelle

Vous voulez prendre contact avec vos guides, vous sentez que vous êtes en contact avec des entités, possession, blocages de toute sorte, voyance par chat via messenger ou instagram, ou envoyez-moi un message à coutumesettraditions@gmx.fr, une solution vous sera proposé.

TOUT PROBLÈME A UNE SOLUTION

Sikidy fitaratra ( la divination par le miroir)

Sikidy fitaratra ( la divination par le miroir)

La divination par le miroir était pratiquée par les tromba tsiny, génies qui se réincarnent. Les tsiny furent les premiers hommes sur la terre. Ils moururent au moment du déluge. Leur esprit descendait chez une personne. On appelle Kinangana la personne possédé et tromba l’esprit qui la possède.

Ces tromba tsiny se servent encore de miroir pour la divination. Ils dessinent sur le miroir des points avec de la terre blanche. Ils soignent les malades, prévoient les malheurs et les voyages. Ils désignent aux patients les jours fastes ou non.

Dans la région du Menabe, on consulte encore les tromba. On y trouve plusieurs sortes de tromba :

Tromba tsiny, plus ancien. C’est en général l’esprit de la montagne qui se manifeste. Il aime la couleur rouge, utilise de la terre blanche appelée tany manintsy (terre fraîche).
Les sazoka sont les esprits royaux qui s’incarnent chez quelqu’un. Ce sont les femmes qui les reçoivent. Chez les Sakalava du Menabe, les esprits royaux ne soignent pas les malades. Les gens ne les consultent pas. Ils se manifestent très souvent pendant les cérémonies royales, à titre d’exemple, il y a l’enterrement royal fanompoana,la cironcision royale rangitrombilahy, fitampoha le bains des reliques royales) et lohavone (nettoyage des tombeaux royaux) ….
Tromba an-drano, ce sont les esprits d’eau. Ils s’incarnent aussi chez les gens. Cette manifestation est très récente dans le Menabe. Depuis 1960, qu’on parle de-tromba andrano, dans la région. Très souvent, les esprits des princes de Boeny, région de Majunga, qui se manifestent aux gens. Ils soignent aussi les malades. Les tromba andrano se sont répandus chez les Vezo.

source: zokybe.mg

HOMMES-FEMMES MEDECINES

HOMMES – FEMMES MÉDECINES

Depuis des décennies, on retrouve les traces des hommes et femmes « médecine » qui s’appelaient aussi, et s’appellent toujours : guérisseurs, guérisseuses, thérapeutes, ombiasy,  chamanes ou shamans, ou d’autres noms encore, suivant leur contrée d’origine.
La racine du mot médecine est : Medium – comme dans média, méditation, médiateur… autrement dit: intermédiaire.

Une femme-médecine, un chamane ou autre, étaient et sont toujours des intermédiaires entre les différents royaumes, visibles et invisibles. C’est ainsi qu’ils guérissaient, et le fait que notre glorieuse civilisation occidentale nie (officiellement, tout du moins) ces royaumes invisibles, ou autres dimensions, ne les empêchent évidemment pas d’exister.